Liste compilée sur la violence conjugale.

Prendre conscience de la violence conjugale.

Bonjour à vous tous,  il y longtemps que je ne vous ai écrit, mais aujourd’hui je sors de ma procrastination, pour vous partager ce merveilleux document crée par le psychologue et auteur Yvon Dallaire. Il s’avère selon moi une merveilleuse source de références à ce qui attrait à ce sujet important qui est la violence conjugale.

LA violence conjugale: MYTHES et RÉALITÉS

Les sites et documents suivants ont l’avantage de ne pas partir du préjugé de l’homme violent, la femme victime, mais plutôt du fait que la souffrance et les inhabilités relationnelles, bases de la violence, n’ont pas de sexe. Nous connaissons depuis les années 1970 la symétrie de la violence conjugale et savons que le crime le moins puni est la violence des femmes envers les hommes.

Documents gouvernementaux

http://www.phac-aspc.gc.ca/ncfv-cnivf/EB/eb-fra.php#fast

Vidéos

http://www.youtube.com/watch?v=72AXyv3tXeo
http://www.youtube.com/watch?v=HfnoKas71_0
http://www.youtube.com/results?search_query=p%C3%A9dophilie+f%C3%A9minine&aq=f

Vous trouverez de nombreux autres documents audiovisuels en écrivant hommes battus sur http://www.youtube.com

Articles divers

http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article233
http://laviedeperes.over-blog.com/article-14232424.html

Sites internet

Parents et professeurs
http://www.mediaradar.org/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Violence_des_femmes

Billets de John Goetelen

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2008/07/09/segolene-royal-violences-conjugales.html

Tueuses en série

http://en.wikipedia.org/wiki/Laurie_Dann
http://www.tueursenserie.org/spip.php?article45
http://fr.wikipedia.org/wiki/Cat%C3%A9gorie:Tueuse_en_s%C3%A9rie

Seule une perception réaliste de la schismogenèse complémentaire (escalade) de la violence conjugalepourra, sinon faire disparaître toute violence conjugale, du moins en abaisser grandement l’incidence et, surtout, aider les couples aux prises avec cette dynamique destructrice en ne culpabilisant ni victimisant l’un ou l’autre, mais en les responsabilisant.

 »Nul ne devrait émettre de violence ni accepter que l’on émette de la violence à son endroit. »

Liste compilée par :

Yvon Dallaire, psychologue et auteur
yvondallaire@optionsante.com
www.yvondallaire.com
675, Marguerite Bourgeoys
Québec (Québec) G1S 3V8
+418.687.0245

Astuce santé, comment Aidez votre coeur

Durant le mois de la santé du coeur, aidez votre cœur

Février est le mois officiel du cœur aux États-Unis et est considéré partout dans le monde comme le “mois de la Santé du cœur.”

Parmi tous les organes et muscles du corps, le cœur joue le rôle le plus important. Aucune partie de votre corps, pas même votre cerveau, ne peut fonctionner sans les battements réguliers de votre cœur.

Votre cœur est une pompe complexe que peuvent aisément ralentir les obstructions causées par la plaque, le cholestérol et les autres sources d’encrassement qui provoquent les maladies du cœur. Ces maladies constituent la principale cause de décès des hommes et des femmes aux États-Unis : elles ne doivent pas être prises à la légère.1

Pour que votre cœur fonctionne comme un moteur bien huilé, vous devez vous assurer qu’il ne s’encrasse pas. Février est le temps idéal pour nettoyer vos artères et remettre votre cœur en bonne santé.

Voici comment:

Exercice

Tout le monde sait qu’il faut faire de l’exercice pour devenir plus fort. D’ailleurs, vous avez probablement entendu parler des exercices cardiovasculaires. Votre appareil cardiovasculaire est le système de votre cœur; ainsi, lorsque vous effectuez des exercices cardiovasculaires, vous entraînez votre cœur – vous le renforcez. Les exercices cardiovasculaires comprennent, en règle générale, la course, la nage, la marche ou tout autre exercice d’endurance. Ils doivent être pratiqués au moins 30 minutes par jour.

Alimentation

Votre alimentation doit comprendre une grande quantité de polysaccharides (des sucres complexes), que l’on ne trouve que dans les fruits et les légumes. Les monosaccharides et les disaccharides (des sucres simples qu’on retrouve dans les bonbons, les sucreries et la malbouffe) sont mauvais pour votre cœur. Réduisez au minimum les huiles et les matières grasses dans votre alimentation afin d’empêcher la plaque et le cholestérol d’obstruer votre appareil cardiovasculaire. Certaines huiles sont meilleures pour votre cœur que d’autres, mais ces bonnes huiles ne sont pas celles qu’on utilise pour faire frire les aliments. Ainsi, tenez vous loin des aliments frits. En outre, choisissez soigneusement les viandes que vous ingérez. La surconsommation de graisses animales cause la plupart des maladies du cœur, car, une fois digérées, ces matières grasses sont stockées directement dans votre réserve de gras et sont chargées de cholestérol.

Melaleuca vous offre des outils favorables à la santé du coeur qui optimiseront vos efforts sur le plan de l’alimentation et de l’exercice.

VFL.com

Vitality for LifeMC offre des outils stimulants en matière de bonne alimentation et d’exercice qui peuvent vous aider à tirer pleinement profit de votre entraînement et à maximiser votre bien-être total.

ProvexCVMC

ProvexCV contient un supplément de flavonoïdes breveté qui libère le pouvoir antioxydant du raisin pour aider à prévenir l’oxydation causée par la LDL et à maintenir une activité saine des plaquettes sanguines, améliorant ainsi la santé cardiovasculaire. ProvexCV est une formule brevetée composée de pépins de raisin, de peau de raisin, de quercétine, de myrtilles et de Gingko biloba. Il inclut aussi un mélange exclusif d’enzymes qui aide votre corps à absorber plus efficacement les antioxydants de ProvexCV.

3 (numéros de brevets américains : 7 229 651 et 6 818 233; numéro de soumission NHPD : 106471).

PhytomegaMC

Les phytostérols d’origine végétale de Phytomega imitent le cholestérol de votre corps. Ils aident à bloquer efficacement l’absorption du cholestérol par votre intestin. Le cholestérol non absorbé est ensuite éliminé par votre corps en tant que déchet. Phytomega contient également des acides gras oméga-3, de bonnes matières grasses qui permettent de réduire promptement le cholestérol.

3(numéro de soumission NHPD : 106280).

La santé intégrale de votre corps repose sur la santé de votre cœur. En prenant soin de votre cœur, vous brûlerez les matières grasses plus aisément, augmenterez votre masse musculaire plus facilement et désembrumerez votre esprit. Alors, faites quelques efforts ce mois-ci, car février est le mois de la Santé du coeur.

6 astuces pour pratiquer une activité physique par temps froid

Combattez la morosité hivernale

Six astuces pour pratiquer une activité physique par temps froid

NE LAISSEZ PAS VOTRE MOTIVATION ENTRER EN HIBERNATION

Les arbres sont nus et une pellicule de neige recouvre le sol. L’hiver est arrivé. C’est le moment de rester à l’intérieur pour hiberner comme un ours, et pour se gaver de tarte au sucre et de fudge des fêtes, n’est-ce pas? Faux! Il est peut-être difficile de maintenir votre routine d’activité physique quand les températures chutent ( temps froid ), mais ce n’est pas impossible. En fait, il est même indispensable de rester en forme pour compenser les calories des festins des fêtes, combattre la déprime hivernale et préserver la santé de votre cœur tout au long de l’année. L’utilisation quotidienne du même tapis roulant, bien qu’efficace, finira par devenir ennuyeuse en quelques semaines. Les six astuces suivantes sont des manières intéressantes de maintenir un cœur fort et une humeur ensoleillée tout au long de l’hiver, cela même par temps froid.

  1.  SAUTEZ SUR LES PISTESLes sports d’hiver, comme le hockey, le ski alpin et le snowboard, sont de bonnes façons de faire de l’exercice tout en s’amusant. Vous n’êtes pas certain d’être prêt à vous ridiculiser devant de meilleurs sportifs? Essayez le ski de fond ou les randonnées en raquettes sur votre sentier préféré ou même dans votre quartier. Et vous n’avez pas besoin d’acheter tout un équipement. La plupart des magasins de sport proposent des articles de sports d’hiver en location pour quelques dollars seulement.
  2. INSCRIVEZ-VOUS À UN CLUB DE SPORT

    Joignez-vous à une ligue locale de sport intérieur comme les quilles, le basket-ball ou le volley-ball. Faites participer vos amis et votre famille pour plus de soutien et d’amusement.
  3. COUVREZ-VOUS BIEN ET SORTEZ

    Si les hivers sont doux dans votre région, maintenez votre routine d’exercices régulière; portez simplement un chandail supplémentaire et mettez le nez dehors. Le jogging, le vélo et la marche peuvent se révéler encore plus réparateurs en hiver. De plus, votre santé émotionnelle peut vraiment profiter d’une dose supplémentaire de soleil pendant les mois sombres de cette saison. N’oubliez pas toutefois de faire attention. Ajoutez une bande de ruban réfléchissant à vos vêtements si vous êtes dehors au crépuscule ou à l’aube, buvez suffisamment d’eau et appliquez un écran solaire.

  4. JOUEZ AVEC VOS ENFANTS 

    Le temps froid n’empêchent pas les enfants de savourer les joies de l’hiver. Couvrez-vous et suivez leur exemple. Aidez-les à faire un bonhomme ou un château de neige, patinez et faites de la luge avec eux, déclenchez même une bataille de boules de neige. Vous vous amuserez tellement que vous ne vous rendrez pas compte du nombre de calories que vous brûlez.

  5. REDÉCOUVREZ LA BEAUTÉ DE L’HIVER

    Emmenez vos enfants faire une promenade à la découverte de la nature pendant la saison hivernale, même par temps froid. Étudiez les empreintes d’animaux dans la neige. Montrez les différentes plantes qui poussent l’hiver. Comptez les glaçons qui bordent les toits. Vous pourriez même fabriquer une mangeoire à oiseaux et à écureuils, puis la remplir régulièrement pour observer les animaux pendant qu’ils se nourrissent.

  6. INTENSIFIEZ VOTRE ROUTINE INTÉRIEURE

    Si vous ne parvenez pas à rassembler le courage nécessaire pour affronter les temps froid de l’hiver, n’abandonnez pas. Variez vos exercices intérieurs pour conserver votre motivation jusqu’au printemps. Louez ou achetez des DVD d’exercices physiques, inscrivez-vous à une salle de gym ou embauchez un entraîneur personnel, faites des longueurs à la piscine locale ou rendez-vous au centre commercial avant l’ouverture des magasins pour faire une marche rapide dans un lieu chaud et sec.L’hiver offre de nombreuses occasions pour sortir et rester actif. Le maintien de vos objectifs de mise en forme en hiver vous procurera bien plus qu’un cœur en bonne santé. Vous gérerez mieux le stress des fêtes, vous bannirez la déprime hivernale, vous éviterez la panique liée à la perte de poids avant l’été et vous ressentirez un sentiment d’accomplissement quant au maintien de vos objectifs. Qu’attendez-vous donc? Prenez votre manteau et adoptez une nouvelle attitude face à l’hiver!

6 ÉTAPES SIMPLES, AMÉLIORER VOTRE ENTRAINEMENT

VOTRE ENTRAINEMENT PHYSIQUE


Il peut s’avérer difficile de trouver du temps pour s’entraîner. Les suggestions suivantes vous aideront à devenir aussi efficace que possible, lors de votre
ENTRAINEMENT.

  1. Oubliez le bavardage.

    Il est vrai que la salle de gym est un lieu social, mais passer des heures à bavarder avec des amis et seulement quinze minutes à s’entraîner peut sans doute être considéré comme une perte de temps. Si vous souhaitez socialiser au gym, commencez d’abord par votre ENTRAINEMENT.

  2. Planifiez votre ENTRAINEMENT.

    Afin de perdre moins de temps et plus de graisse, planifiez minutieusement votre séance d’ENTRAINEMENT et ne dérogez pas de votre plan. Ainsi, vous ne perdrez pas de temps à errer dans la salle de gym en cherchant ce que vous devriez faire ensuite. Vous pouvez aussi chronométrer vos séries de répétitions ainsi que vos périodes de repos et vous fixer des objectifs quant aux répétitions à effectuer en un certain temps. Rien ne vaut un objectif pour dépasser ses limites.

  3. Préférez l’ENTRAINEMENT par intervalles au cardio

    Les experts affirment que l’ENTRAINEMENT par intervalles est plus efficace que le cardio sur une longue distance. Au lieu de courir sans vous arrêter, faites dix séries de sprints de trente secondes, puis reposez-vous entre deux séries. Les recherches indiquent aussi que les exercices qui exigent un effort intense sur-le-champ, tels que monter les escaliers en courant, sauter à la corde et effectuer des sprints courts, augmentent la production d’hormones amincissantes du corps, telles que l’hormone de croissance et la testostérone.


  4. Participez à divers types d’activités physiques.

    Si vous avez l’habitude de courir, prenez une journée de repos et essayez une classe de Zumba ou de Pilates. On ne sait jamais, vous pourriez découvrir une activité qui vous plaira encore plus.
    Apprenez le Pilates de chez vous…

  5. Faites de l’exercice pendant les périodes de repos

    Au lieu de perdre votre temps à attendre entre les séries de développés des jambes, par exemple, faites vos séries de développés, puis faites quelques flexions des jambes et retournez aux développés. En faisant du vélo entre les exercices avec des périodes de repos minimales, non seulement vous effectuerez votre ENTRAINEMENT plus rapidement, mais vous en augmenterez aussi l’intensité, car vous ferez davantage travailler vos muscles, vous renforcerez votre système cardiovasculaire et vous brûlerez plus de calories.

  6. Entraînez-vous énergiquement.

    Si vous voulez améliorer vos résultats, vous devez intensifier votre ENTRAINEMENT . Révisez vos objectifs à la hausse petit à petit et, pendant l’ENTRAINEMENT ne manquez pas de faire cette répétition additionnelle qui vous semble un peu trop difficile. Mais n’en faites pas trop, et assurez-vous toujours de bien étirer vos muscles et de faire votre échauffement avant un ENTRAINEMENT intensif pour limiter les risques de blessure.

Les droits d’auteur son détenu par © Copyright 2011 Melaleuca, Inc 

LES JUS DE FRUIT

La Pulpe, pas la fiction La pression pèse sur les jus de fruit Quelle est votre boisson? Il est bien connu que la plupart des boissons gazeuses n’offrent aucun bénéfice pour la santé et peuvent avoir de mauvaises conséquences sur … Continuer la lecture Continuer la lecture Continuer la lecture Continuer la lecture Continuer la lecture

La Pulpe, pas la fiction
La pression pèse sur les jus de fruit

Quelle est votre boisson?

Il est bien connu que la plupart des boissons gazeuses n’offrent aucun bénéfice pour la santé et peuvent avoir de mauvaises conséquences sur elle. Regorgeant de sucre, de caféine et d’édulcorants artificiels, les boissons gazeuses sont accusées de contribuer à de nombreux problèmes de santé, dont l’obésité, l’ostéoporose, la formation de caries, l’anxiété, les carences alimentaires et le diabète de type 2. Désirant adopter une solution plus saine, de nombreuses personnes se tournent vers les jus de fruit, mais font-elles le bon choix ou boivent-elles simplement une autre forme de soda?

Le jus d’orange est un élément de base du petit-déjeuner, les laits fouettés aux fruits remplacent les repas, le jus de pomme est intégré aux boîtes à lunch des enfants et la limonade est très appréciée durant les chauds après-midi estivaux. La consommation de jus de fruits a considérablement augmenté au Canada ainsi qu’aux états-Unis, en Europe, en Australie et en Nouvelle-Zélande. La grande consommation de jus pourrait être liée à l’intérêt croissant des gens pour les questions de santé et à l’idée que les jus sont plus sains que d’autres boissons.

Une solution de rechange saine?

Pour remplacer les boissons gazeuses, les jus sont considérés comme une solution de rechange saine puisqu’ils sont censés offrir des vitamines et des nutriments, sans sucre ajouté. Le jus d’orange est plein de vitamines C, d’acide folique et de potassium. Le jus de canneberge est utilisé depuis des siècles pour traiter et prévenir les infections de la vessie. La quantité élevée d’antioxydants du jus de pomme peut contribuer à réduire le taux de cholestérol. Certains pensent que le jus de grenade peut dégager les artères bouchées et que le jus de raisin peut réduire le risque de caillots sanguins. Ces idées sont-elles prouvées? Le fait de boire plus de jus améliore a-t-il réellement votre santé?

Même si les jus apportent quelques bienfaits pour la santé, les experts disent que le jus de fruit est lié à l’obésité et à d’autres problèmes de santé, tout comme les boissons gazeuses et d’autres boissons sucrées. Des études démontrent que le simple fait de manger le fruit entier pourrait être plus bénéfique que de boire son jus. Les jus de fruit peuvent subir un degré élevé de transformation et contenir un excès de sucres et de calories par rapport au vrai fruit. Les fruits procurent de nombreux bienfaits, mais ceux-ci proviennent en fait de la peau et de la pulpe, non pas du jus sucré.

Le jus de fruit étiqueté « sans sucre ajouté » contient naturellement un taux de fructose élevé. Ainsi, même s’il est offert sous une forme à 100 %, le jus de fruit est très concentré en sucre. La plupart des jus renferment autant de sucre qu’une boisson gazeuse1. Notre corps transforme facilement les glucides (sucres) en glucose dans le sang et l’utilise comme source d’énergie principale pour le corps. Notre taux de glycémie peut influer sur la faim et l’énergie; de plus, il détermine si nous brûlons ou accumulons les graisses dans notre corps. Après avoir bu un jus, notre taux de glycémie peut atteindre un niveau excessivement élevé; par conséquent, l’excès de sucre dans le sang sera tout à coup transformé en énergie, et le taux de glycémie s’abaissera ensuite en dessous de la valeur normale.

Cela nous donne une sensation de fatigue et de faim. Les faibles taux de sucre dans le sang peuvent être évités à l’aide de bonnes vieilles fibres. En effet, les fibres aident notre corps à régulariser les taux de glycémie. Quand il est consommé avec des fibres, le sucre est absorbé considérablement plus lentement, et a moins d’effet sur la faim et l’énergie.

Avez-vous assez de fibres?

Un des problèmes associés aux jus de fruit est que leur contenu en fibres est considérablement réduit et parfois complètement perdu. La peau et la pulpe du fruit, qui sont normalement retirées lors du processus de transformation en jus, contiennent d’importantes quantités de fibres. Par exemple, une portion normale de 237 ml de jus de pomme pur, produit à partir de trois ou quatre pommes dont la pulpe a été extraite, ne contient aucun gramme de fibre. Avant la transformation en jus, chaque pomme renferme environ 3,75 grammes de fibres, soit un total de 12 à 15 grammes de fibres alimentaires si elles sont ajoutées. L’American Heart Association recommande d’ingérer de 25 à 30 grammes de fibres alimentaires en tout. Toutefois, la plupart des gens n’en consomment que 15 grammes par jour2. Si les pommes sont consommées au lieu de leur jus, elles procurent alors 12 à 15 grammes de fibres supplémentaires, ce qui double l’apport quotidien moyen de fibres! D’autres fruits riches en fibres sont la banane, la framboise, la poire, la fraise et l’orange.

Selon la Clinique Mayo, un régime élevé en fibres apporte de nombreux bienfaits, y compris une baisse des taux de cholestérol, un contrôle du taux de glycémie, la perte de poids et la réduction possible du risque de diabètes de type 2.  Les fibres peuvent prolonger et augmenter la satiété; ainsi, on se sent rassasié plus longtemps.  Les aliments pleins de fibres ont aussi tendance à avoir une densité en énergie moins élevée, ce qui signifie moins de calories pour le même volume de nourriture.

Les boissons gazeuses et les boissons sucrées ne sont assurément pas les meilleurs aliments à consommer. Mais les jus ne méritent pas vraiment d’être qualifiés d’aliments sains non plus. Il est important que votre régime inclue des quantités adéquates de fibres afin que votre corps fonctionne correctement. Il peut s’avérer difficile d’inclure une quantité suffisante de fibres dans votre régime afin que vous obteniez l’apport quotidien recommandé pour une bonne santé. De nombreux aliments sont riches en fibres, y compris la pulpe de fruits, mais il est parfois nécessaire d’apporter un supplément en fibres, en particulier si vous vous souciez de votre santé. Parlez à votre médecin si vous pensez prendre un supplément de fibres.

1 American Journal of Epidemiology, 1987.
http://www.mayoclinic.com/health/fiber/NU00033/NSECTIONGROUP=2